jeudi 26 mars 2009

Sous la jungle, l'enfer


C'est un scandale.

J'habite au 6ème étage d'un charmant immeuble bien tenu par une gentille gardienne, et je me délecte de la vue de ma cour arborée, que nul ne peut fouler parce que c'est comme ça il n'y a pas d'ouverture.

Il y a des arbres, le sol est couvert de lierre touffu, les oiseaux chantent (en été parce que en hiver je dors pas la fenêtre ouverte je paye le chauffage et c'est sacré. En plus c'est la crise quand même n'oublions pas. Alors on chauffe pas les oiseaux.)

C'est mon petit coin de campagne. Faut mettre ses mains en cadrage autour des yeux pour voir que le vert des feuilles mais en tout cas c'est bien vert. Du coup, j'avais envie de faire des photos de chaussures vertes sur un fond vert pour faire ambiance printanière. En fait ça fait peut être ambiance brocoli mais bon.Suis pas une artiste.

Sauf qu'il y a un mois, un imbécile a cru qu'en jetant sa couette par la fenêtre elle sècherait plus vite. Depuis, sa couette ROUGE pollue ma verdure. En y regardant de plus près, je me suis rendue compte que ma jolie pelouse de lierre sauvage était jonchée de papiers et plein de trucs moches qui m'énervent. Ce matin, j'ai même vu un pull noir.

ça doit être le même imbécile que pour la couette.


Enfin mais dans quel monde vit-on? On est à Montmartre, un peu de tenue que diable!

Quand j'habitais à Marseille dans les quartiers nords, j'en ai vu de belle aussi tiens donc.
Pour aller chez le petit épicier du coin (Carrefour), je longeais de jolis immeubles aux fenêtres minuscules où les gens ont l'air super heureux d'y vivre. Tout à coup, j'entends un BROUF! juste derrière moi.
Je venais d'échapper à une mort terrible et humiliante : écrasée par une poubelle.
Comme mon quartier craignait à mort, j'ai filé fissa sans rien dire, tout en remerciant la puissance supérieure manifestement présente qui m'avait autorisé à vivre un peu plus longtemps dans ce quartier riant.
Et tout en longeant la cité (c'était ironique pour les jolis immeubles) je me suis rendue compte qu'apparemment c'était la mode de jeter sa poubelle par la fenêtre.

En même temps si l'ascenseur est en panne et qu'on habite au 15 ème, c'est vrai que ça va plus vite de jeter tout par la fenêtre, mais bon malheureusement les éboueurs ils ramassent pas les poubelles sous les fenêtres sinon ce serait trop cool :
"BanzaïÏ! J'entends le camion, vas y balance la poubelle! "
"Ah merde on l'a raté, par contre on a pas raté la dame..."

Les voisins d'en face, ils ont un ascenseur (je sais je le vois qui marche avec ses petites lumières) donc ils ont pas l'excuse de tout balancer par la fenêtre.
j'aimerais bien mettre une banderole pour leur dire que c'est pas bien et qu'ils polluent mon espace vert mais l'Homme il préfère pas trop.

Tant pis je vais faire en sorte qu'on voit pas trop que mes voisins sont des dégoutants pas bien. Je dispose mes chaussures sur le bord de ma fenêtre pour immortaliser ma nature morte, et ben tiens j'avais plus de piles!

Et ben le temps que j'aille chercher des piles et que je revienne.... MA CHAUSSURE DROITE AVAIT DISPARU!

Je ne l'ai même pas entendue crier "NOOooOOOOOOONnn!"

Partie.

Envolée.

Tombée dans la jungle verte qui tapisse cette cour pourrie à laquelle on ne peut pas accéder. Une chaussure verte dans des feuilles vertes.

Et je pars en week end demain.

Je hais la verdure.

Je suis pas une fille écologique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 commentaires:

  1. La "near-death experience" par poubelle, c'est vraiment trop fort :-) Je ne l'avais pas fantasmée celle là!
    Sinon, j'aime beaucoup la chaussure, je trouve que ce petit bouton qu'on imagine à clipper fait à la fois très dadame, et très érotique!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'y crois même pas que t'as flanqué une shoe par la fenêtre, je suis pliée de rire, désolée.

    Elles sont (elle est ?) ravissante. Faut à tout prix que tu la récupères !

    RépondreSupprimer
  3. Les boules !
    Il doit bien y avoir un moyen d'entrer dans cette cour, non ? Y a pas un gardien ?

    RépondreSupprimer
  4. @Bombay magic : Oui c'est assez flippant le coup de la poubelle et en même temps très drôle... Je n'ose imaginer mon épitaphe si je me l'étais prise sur la tête!:)

    @Bonnie et Manue : Paix à son âme, déja il pleut, et puis je pars demain matin à Londres alors je risque pas de la récupérer avant lundi.. Toute seule dans le froid de la nuit, à se faire bouffer par des fourmis... JE MEURS.

    RépondreSupprimer
  5. Ben t'as vraiment pas de bol, comment a t-elle pu tombée ? En espérant que tu la récupère à ton retour de Londres...Tu ns tiens au courant hein ? Bisou bisou !

    RépondreSupprimer
  6. Ils devraient intégrer un système aux chaussures pour qu'elles remontent toutes seules quand elles tombent (la chaussures du futur? :p)

    RépondreSupprimer
  7. Tiens, moi aussi j'ai échappé à la mort par poubelle. C'était à Naples, la presque assassine était une vieille dame, et quand elle a vu qu'on avait survécu, elles nous a dit bonjour gentiment. Apparemment elle n'était pas la seule à avoir jeté sa poubelle par la fenetre étant donné l'état des rues. J'avais très peur de mourir écrasée et encore plus de mourir d'une grave maladie.

    Aujourd'hui je vis au septième étage d'un immeuble d'immigrés (les Italiens du Sud sont appelés immigrés) et les deux autoproclamés chefs de l'immeubles tiennent à ce qu'on se comporte bien et que l'affreuse cour grise reste propre. L'un des deux fouille dans nos poubelles et demande ce que les miennes contiennent quand il me croise. Je prends l'air choqué et puritain et je dis "mais enfin monsieur, poser de telles questions à une jeune femme est tellement embarrassant!" Ce qui est bien avec mon gros voisin, c'est qu'il devient vite tout rouge. Mais ce serait peut-etre plus efficace de l'écraser avec une poubelle.

    RépondreSupprimer
  8. hey, merci bcp pour ton comm!!
    mais c'est fou cette histoire de poubelle!!!! uh j'apprends des choses là, écrasée par une poubelle quelle triste fin. Je crois les doigts pour que mes voisins continuent à se porter.
    bises et courage pour la recherche de la chaussure perdue :)

    RépondreSupprimer
  9. C'est pas pire que Georgia dans "Dead Like Me" tuée par un siège de toilettes venant de l'espace... :D

    RépondreSupprimer
  10. @ Ln : Au début je les avais un peu mises en équilibre. ça m'apprendra. Enfin, je vous dirais si je l'ai retrouvée! biz!

    @ Hak : Ah ah ! tu me fais trop rire! ce serait trop bien des chaussures à moteur téléguidées comme dans Ally Mc Beal ! Et très drôle ta réf à Dead Like Me! t'as raison ça aurait pu être pire! :)

    @Armadio : C'est vrai que Naples c'est un peu la ville de la poubelle.. C'est très triste d'ailleurs que cette situation n'évolue pas. Comme tu l'as dit, je suis suprise qu'il n'y ait d'une part, pas plus de maladies que ça, et d'autre part, pas plus de morts par jet de poubelle. Est ce que ça a changé ?

    La Parisina : De rien et bienvenue! Oui croise les doigts parce qu'apparemment une poubelle peut te tomber dessus n'importe quand! :)

    RépondreSupprimer
  11. Rien ne change, mais au premier de l'an il y a des mort par balles, car dans l'euphorie, il est d'usage de tirer des coups de feu vers le haut. Ainsi, plusieurs personnes meurent vers minuit le premier janvier de chaque année, en général des gens qui étaient sur leur balcon (ce n'est pas une blague, hein!). En parlant de jour de l'an et de poubelles, il est aussi d'usage de jeter le déchets encombrant par la fenetre ce jour-là: tu risques donc d'etre écrasée par un bidet par exemple!

    Bon, c'est seulement à Naples! Le reste de l'Italie ne connait pas cette coutume.

    RépondreSupprimer
  12. @ Armadio : Je suis sans voix devant ce que tu racontes... On dirait que tu décris New York 1997 le film tu vois ce que je veux dire?
    C'est incroyable des choses pareilles! Un bidet! mais ils sont fous!
    Mais tu habites Naples ?

    RépondreSupprimer
  13. Mais va falloir partir à la pêche à la chaussure!un peu de fil nylon et un hameçon et puis un peu de chance!allez on y croit, tu vas nous la rapporter encore belle mais un peu sale(à moins qu'elle ait rebondie sur la couette rouge?)!
    Quelle chance d'aller à Londres!là bas tu verras,il y aura pleins de chaussures!
    ravie que tu joues le jeu pour le tag!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  14. Oh. Oh. Pas d'bol.
    Par contre c'est une bonne histoire pour le blog!!

    Bon weekend a Londres par contre, et courage si vous faites du shopping samedi parce que ca va etre noir de monde...

    RépondreSupprimer
  15. Ton histoire m'a fait beaucoup rire! C'est vraiment dommage, parce qu'elles sont très jolies ces chaussures! Bises

    RépondreSupprimer
  16. Quel dommage pour ta chaussure, j'aurais fait des pieds (ahah) et des mains pour la récupérer moi !
    Sinon j'aime beaucoup la photo sur ton profil ;-)

    RépondreSupprimer
  17. Connais pas Naples mais New York 1997, moi je vois tout à fait ce que tu veux dire : je garde un souvenir ému de Kurt R., ses muscles saillants et huilés, avec un téléphone portable gros comme un parpaing et son antenne téléscopique de radio, avec sa puce enfilée sous la peau du bras. La classe.

    RépondreSupprimer
  18. Non, j'habite Turin, juste à coté de la France, et les bidets ne tombent pas du ciel. C'est une ville très propre. En revanche la circulation est intéressante:

    - les gens se garent sur la ligne blanche au milieu de la route.

    - Les feux rouges sont respecté dans certains cas, et dans d'autres, ils sont une invitation à freiner.

    - Lorsqu'un feu rouge est respecté, la voiture de devant s'arrete exactement en plein sur le passage piéton, empechant poussettes et fauteuils roulants de passer. Si une poussette ou un fauteuil veut passer, le chauffeur fait semblant de ne pas les voir.

    - Toujours au feu, les voitures qui ne sont pas devant font en sorte de dépasser celle de devant en passant sur le trottoir, sur la file de gauche etc. C'est systématique. ça me rend folle. Mais j'ai un avantage, et de taille: ma voiture est déjà abimée!

    RépondreSupprimer
  19. Mon dieu mais cette fin est atroce, je suis sous le choc, comment fais-tu pour dormir la nuit? Moi je serais morte à ta place.
    Et si tu cambrioles un appart au rez de chaussée pour passer par leur fenetres afin d'aller récupérer ta chaussure. Je viens t'aider si tu veux! Ma pauvre! Tu as interet à en trouver d'autres à Londres

    PS: la chance d'habiter à Montmartre, j'en rêve

    RépondreSupprimer
  20. je me régale de lire chacun de tes articles plein d'humour et si bien écrits! un vrai petit bonheur! ;) Bisous

    RépondreSupprimer
  21. o nan !! elle était tellement belle en plus !

    RépondreSupprimer
  22. Non, c'est pas possible! T'as chaussure est tombée par la fenêtre toute seule comme ça?!
    Haha, moi aussi j'ai une cour avec un jardin mais on y a pas accès, c'est vraiment pas cool :(
    Désolée pour ta chaussure! ;)

    RépondreSupprimer
  23. @ Lucie : Avec plaisir! J'ai déja essayé de récupérer un truc tombé dans la cour avec une sorte de canne à pêche, et j'ai aussi fait tomber la canne!

    @Baraginie : oui j'ai pensé à toi, il me semble que tu en avais déja parlé sur ton blog du shopping le samedi à Londres...Et effectivement, ça fait des trucs à raconter c'est déja ça!

    @Alex : Merci et bienvenue! ça m'a fait mal au coeur de partir sans rien faire comme ça !

    @ Miss G : Ah ah tu m'étonnes! en même temps ça m'apprendra à faire des photos sur la gouttière!

    @Bulles : J'ai pas eu le temps de faire des pieds et des mains!!:) Et je voulais pas embêter la gardienne ça faisait tellement "oui vous comprenez je ne peux pas vivre sans cette chaussure alors mettez tout en oeuvre pour que je la récupère" j'ai pas osé...

    @ Bonnie : Souvenir ému c'est exactement ce que ce film m'inspire! Le coup du portable gros comme un parpaing, trop drôle et tellement vrai! c'est dur de revoir des films d'anticipation fait il y a longtemps ça veillit pas très bien en général!

    @ Armadio : Ah ah ils sont marrants ces italiens! J'espère que depuis tu t'y es faite à cette façon de conduire!

    @Marlène : Merci c'est super gentil! Oui c'est un quartier vraiment super sympa! Et pour les chaussures, heureusement que j'ai pu dormir sinon le week end aurait été foutu et je n'y pouvais rien!:(

    @ Julie : merci c'est super gentil !

    @ Mo : Bienvenue! Oui c'était la déprime vendredi !

    @ Jules : C'est clair c'est dommage qu'on y ait pas accès aux cours comme ça parce que tout et n'importe quoi tombe par la fenêtre! Grrr!

    RépondreSupprimer
  24. Tu m'as fait rire avec ton petit post, je découvre ton blog avec plaisir et humour !
    Bon sauvetage - il va falloir déclencher le plan ORSEC !

    RépondreSupprimer
  25. Ah, Ah, Ah Mon homme à sursauter quand il m'a entendu me mettre à rire... (a sangloter même ^^) Douloureux moment pour ta chaussure! J'espère qu'elle va bien à présent! ^^

    RépondreSupprimer
  26. @ Mulot : Ah ben contente que ça te fasse rire! :) Et finalement, même pas eu besoin de plan ORSEC! Ouf!

    @ McGallo : Ah ah merci de ta compassion !Elle va bien maintenant, de retour au chaud dans sa boite!:)

    RépondreSupprimer
  27. En effet, mourrir écrasée par une poubelle....ça sent la fin un peu ridicule;-)

    RépondreSupprimer