mercredi 24 juillet 2013

L'histoire de Babar


C'est un peu rose c'est parce que je vous ai pris les photos alors qu'il faisait très chaud.
  
A un moment j’en ai eu un peu marre de lire pour la treizième semaine consécutive l’histoire de Guillaume le chevalier qui soigne son cheval avec un mouchoir rouge magique (alors que c’est impossible) et qui envoie une petite chauve souris verte (nan c’est lapin/Non c’est une CHAU-VE-SOU-RIS répète après moi/nan c’est lapin ) chercher un edelweiss en haut de la montagne pour faire une soupe de guérison pour la reine malade.

Du coup j’ai dit à mon enfant magique ah au fait on a perdu le livre de Guillaume le chevalier le chat l’a mangé va voir dans sa caisse c’est devenu des petites boules grises c’est sale faut pas toucher ce soir on va lire Babar.

Babar.

L’histoire d’un petit éléphant dont la mère se fait tuer par un chasseur (ça commence bien), il s’enfuit de son village et rencontre une vieille dame qui le civilise en lui faisant faire de la gym au petit déjeuner, en lui achetant un costume un chapeau et des chaussures et en lui apprenant les bonnes manières.
Un jour il reconnait dans la rue sa PETITE cousine Céleste et puis pof il se marie avec elle.

 Bon.
Je veux bien être large d’esprit. Une fois j’étais tranquille en terrasse rue Edgar Quinet à picoler quand tout à coup un groupe de beatniks habillés comme des beatniks là avec des pantalons larges kakis et des chaussettes rayées de toutes les couleurs arrive avec force hurlements et commence à faire une PERFORMANCE DE RUE.

Y en a un qui a essayé de grimper à un arbre mais il a pas réussi alors il est redescendu en poussant des hurlements de désespoir. Y avait une fille qui s’est accroupie sur une bouche d’égout et puis qui a mis ses doigts dans le trou (alors qu’il y avait peut être des araignées) et elle a commencé à tirer pour enlever la plaque.
J’ai dit mais enfin si elle s’assoit dessus et qu’elle essaie de l’enlever ça risque pas de marcher hein.

Mais bon ils avaient pas l’air de trop s’encombrer avec les lois de la physique.
Bref ils ont hululé pendant 5 minutes on s’entendait plus et après ils ont fait un salut de théatre alors on a compris que ça devait être une sorte de spectacle pour gens avisés.

Moi j’ai applaudi mais pas trop fort y a pas moyen qu’on vienne me demander des sous pour une nana qui essaie d’enlever une plaque d’égout en restant assise dessus.

Enfin bref, je suis plutôt open mais Babar quoi. Pourquoi pas Tintin au Congo ?
Qu’est ce que c’est que cette histoire d’éléphant (OH ! Métaphore !) recueilli par une vieille dame riche qui va lui apprendre à vivre en civilisé et puis tiens d’ailleurs c’est le roi de sa tribu (je vous rappelle que c’est le seul éléphant à avoir un costume un chapeau et des chaussures) et puis à la fin il se marie avec sa PETITE cousine.

Bon j’ai fait mes recherches sur un outil de confiance : Wikipédia.
Et voici ce qu’on y lit (j'ai laissé les petits numéros pour que vous voyez bien que ça vient de Wikipédia):

C'est l'épouse de Jean de Brunhoff, Cécile, qui est à l'origine de Babar[1]. Elle a coutume de raconter des histoires à ses deux fils, Laurent et Mathieu. Parmi celles-ci, celle qui décrit les aventures d'un petit éléphant qui s'enfuit à pied de la forêt pour échapper au chasseur et arrive dans une ville où il s'habille comme un homme. Revenu chez lui en voiture, il y rapporte les bénéfices de la civilisation et est couronné roi des éléphants.

Babar introduit chez les éléphants une forme très française de civilisation occidentale (entre autres il les fait s'habiller en costume occidental), certains y ayant pu voir une apologie de la colonisation par Jean de Brunhoff[7]

Ah ! Comme moi par exemple. Je suis très choquée mais en même temps le livre a été écrit en 1931, si vous vous souvenez bien on en était pas encore au mariage gay.
Du coup j’ai changé un peu l'histoire genre on actualise :

C’est l’histoire de Babar il est tranquille avec sa mère et elle dit « Tiens, va donc m’acheter du pain à la ville. »
 
Du coup il part il marche il marche en zigzagant parce qu’il a un peu fumé. C'est un ado rebelle mais sa mère le sait pas.
 


Bref, il arrive dans la ville et au lieu d’acheter du pain, ce petit con dévalise une petite vieille qui promenait tranquillement son chien avec son petit manteau rouge.

Vous noterez que Babar dit "Merci". C'est un voyou au grand coeur.
 
 
Il prend même en otage la petite vieille, il l'oblige à sauter en l'air alors qu'elle fait de l'ostéoporose. (Abusé).
 
Il se barre avec l'argent et il s'achète des pompes et des fringues.
 
 
Après il part trainer dans les cages d'ascenseurs pour acheter de la drogue.



A force il monte sa petite affaire et il finit par diriger le cartel de Bogota. On peut dire qu'il a bien réussi lui.
 
 
Un jour il est dans la rue quand son ex Céleste et son nouveau mec rappliquent.
Babar a gardé la vieille dame comme animal de compagnie

« Han ! dit Babar ,Céleste je t’avais pas reconnu, tu es devenue très miroitante ! Figure toi que j’ai un paquet de pognon maintenant, si tu te remets avec moi j’achète tout le village pour toi
Flattée, Céleste quitte Arthur son copain du moment et file avec Babar.


Arrivés au village, Babar distribue des pots de vins à tout le monde et du coup tout le monde est ravi, c’est la fête et Babar et sa copine se marient pour avoir des cadeaux de mariage et ainsi récupérer tout le fic qu’ils ont distribué aux habitants et voila !
C’est fini !

Je peux vous dire qu’elle a pas moufté.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 mars 2013

L'araignée Gipsy


C'est elle LA (Image grossie 32 fois)

Figurez vous que j'avais pas pensé que dans les maisons il y avait des araignées.
Avant déja j'habitais dans une maison et un jour je descends l'escalier pour aller à la cave j'étais passée au dessus d'une araignée énorme sans m'en apercevoir.

La flippe totale.
Elle aurait carrément pu sauter sur ma jambe pendant que je passais au dessus ou s'infiltrer dans ma chaussure ou mon pantalon enfin que sais-je c'est tellement fourbe.

Enfin bref j'ai appelé ma soeur, elle m'a lancé un balai mais je me suis dit qu'elle allait remonter le long du manche et m'attaquer les yeux donc ma soeur m'a lancé un couvercle de casserole mais ça voulait dire combat rapproché y avait pas moyen que je me présente à découvert vu que le couvercle n'empêche pas l'araignée de jaillir dans le périmètre non protégé par le couvercle vous voyez.

J'étais au bord du désespoir, pensant ne plus jamais pouvoir remonter de la cave (alors que si ça se trouve toutes ses amies sont aussi dans la cave) lorsque j'ai eu une riche idée.
Ma soeur m'a lancé une bombe de laque de ma mère et j'ai aspergé l'araignée en fermant les yeux et en criant un truc genre Crèèèèèèève! ou Meeeeeeeuuuuuuuuurs! ou Dans ta gueuuuuuuuule! .
L'autre elle se débattait toute collée mais on voyait qu'elle pouvait presque encore sauter alors j'ai épuisé la bombe de laque.
Vous noterez que je n'ai pas enflammé le jet alors que ça aurait fait une arme destructrice de haut niveau. Faut pas exagérer quand même je suis pas folle.
Enfin bref elle est morte, j'ai pu remonter l'escalier en faisant des pas énormes pour pas toucher la marche contaminée.
Après quand on descendait l'escalier on avait immanquablement une chaussure qui restait collée à la marche mais au moins y avait plus de danger. GRACE A MOI.


Et ben dis donc tout ça pour raconter que la dernière fois je passe l'aspirateur dans ma maison et je découvre UNE ARAIGNEE dans mes toilettes (Cf photo en haut de l'article).
Comme j'ai grandi et que je suis devenue plus raisonnable j'ai pas flingué une bombe de laque, j'ai juste aspiré l'araignée. Et hopla.

Sauf que juste après je me suis souvenue qu'une fois ma soeur elle avait récupéré un vieil aspirateur et au moment de l'allumer voila qu'une famille entière d'araignées est sortie par le tube.
La flippe totale je vais me retrouver avec 1000 araignées alors que j'en ai aspiré une seule.

Du coup j'ai scotché tous les orifices de l'aspirateur et je l'ai descendu à la cave.
Autant vous dire que j'ai pas passé l'aspirateur pendant bien 3 semaines.

Mais à un moement je retourne aux toilettes - non parce que figurez vous que luxe inouï j'ai non pas une MAIS DEUX chiottes chez moi. Ah ah ah on peut être aux chiottes en même temps si on veut c'est pas grave on en a deux-et tenez vous bien sur qui je tombe : CETTE SALOPE D'ARAIGNEE. Au même endroit et tout.

Donc ça voulait dire qu'elle avait réussi à décoller le scotch de l'aspirateur, qu'elle avait trouvé son chemin dans le noir et qu'elle s'était tapée les escaliers tout ça pour retourner dans son petit coin près du radiateur dans les chiottes.
Putain elle doit être TROP énervée je me suis dit. 

J'ai reculé, j'ai fermé la porte doucement et j'ai scotché tout le cadre de la porte pour pas qu'elle puisse sortir. 

Mon mari il me dit "Si ça se trouve tu l'avais pas aspiré en fait."
Mais moi je sais ce qu'il s'est passé et y a pas moyen que je retourne là dedans.
Du coup on a plus qu'une chiotte. En plus je crois que j'avais laissé la lumière allumée.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 26 février 2013

Viens voir ici le talent

Ma soeur a des copines mais maintenant c'est aussi les miennes -on partage les amis alors qu'avant y avait pas moyen qu'on ait la même paire de pompes. Genre ma mère elle nous emmenait acheter des chaussures, le mec il sortait une grande règle jaune en forme de pied et il rabat un bidule rouge pour voir du combien tu chausses et après on avait le droit de choisir les chaussures qu'on voulait.
Moi je voulais celles à noeud et comme par hasard ma soeur aussi ça m'a tellement énervée que finalement j'en voulais plus.

Bref on a des amies et c'est toutes des artistes.

Aujourd'hui je vais faire de la pub pour l'une d'entre elle elle s'appelle Emmanuelle Pioli (ah ah ce nom) et elle est illustratrice et comme c'est une tarée elle fait des genre de découpages dans du papier et tout.

Ouah délire du découpage.

Ouais mais téma le résultat :


Et pis attends regarde :


MAIS C'EST PAS FINI!!!


Ah on fait moins les malins maintenant!

Tu la vois la Emmanuelle en train de découper avec ses tous pitis ciseaux son piti papier et elle met des grosses lunettes et tout ça.

Je vous ai mis une photo d'Emmanuelle.


Elle est belle elle est corse.

Et après quand elle a fait assez de découpages elle les met dans un livre et ça donne ça :



Un magnifique livre de contes illustré avec ses découpages.
Oui madame vous avez bien entendu c'est un livre en 3 dimensions pourrait-on dire!

Je vous mets juste une image pour maintenir le suspens d'ici que vous alliez l'acheter :


C'est aux Editions Auzou et normalement si votre libraire est bien il devrait le vendre.

ALORS ACHETEZ LE LIVRE DES PLUS BEAUX CONTES D'EMMANUELLE PIOLI!!




Sinon elle me plastique ma maison.



EDIT : J'ai reçu des menaces parce que j'ai oublié de rappeler l'adresse de son blog : Emmanuelle Pioli
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 18 février 2013

Instagram mon nez


La pose dite de l'attente impatiente (il faut remuer le pied très vite pour que ça rende bien)


Jeudi j'étais chez mon notaire comme vous le savez (si vous me suivez un peu sur Instagram par exemple) et je m'ennuyais ferme.

J'aime bien mon notaire il est resté coincé dans les années 70 avec ses costumes satinés, sa coiffure de Mike Brant et ses cols pelle à tarte.
Mais ça ne suffit pas à me maintenir éveillée s'il me parle plus de 1min30.

Bon bref je me faisais chier en gros vu qu'il était en rendez vous et qu'à mon avis ils devaient tous être en train de dormir et du coup j'ai voulu prendre des photos de son intérieur qui ma foi est très joli.

Mais y avait la secrétaire dans la salle d'attente et c'était une jeune alors je voulais pas qu'elle me prenne pour une bouffonne j'ai fait genre mon téléphone c'est mon outil de travail mais en fait je lisais les news de Voici.

Heureusement quand elle s'est assise j'ai vu que le bureau était super haut genre c'est un comptoir et du coup elle pouvait pas me voir alors j'ai commencé à prendre des photos que je partage avec vous (c'est de l'investigation).

Ouh c'est jouli c'est de bon goût.

Au bout de 10 minutes je regarde vers son comptoir et puis là je me suis rendue compte qu'entre le haut de son bureau et le haut du comptoir il y avait un espace de 10 cm et qu'elle me regardait depuis je sais pas combien de temps. La Honte.

Sauf que elle elle croyait que je la voyais pas et du coup elle avait le doigt dans le nez à peu près jusqu'à la 4ème phalange.

Du coup j'ai vu qu'elle m'avait vu et elle a vu que je l'avais vue.

Du coup on a repris le cours de notre vie en faisant comme si rien de cette effroyable scène ne s'était jamais passé.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 3 février 2013

Routine de soins cheveux

"Il est bien ton shampoing Kiehl's ?" il m'a dit mon mari sous prétexte qu'il avait plus de gel douche Hair Face Body (franchement qui invente des trucs pareils).

J'ai dit "Ah ben tu sais c'est un shampoing spécial acheté en pharmacie."

"Et ça va me faire quoi?"

"Ben c'est plein d'hormones c'est un truc spécial pour les femmes qui viennent d'accoucher."

"Oula non alors."

La dernière fois je lui ai fait croire que si il prenait mon shampoing John Frieda spécial reflet cheveux blonds il aurait les cheveux de Claude François.

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 janvier 2013