vendredi 26 octobre 2012

J'ai déménagé, j'ai un potager et un truc à compost et des gens qui font exploser des bombes


Ma maison est de toute beauté.

Mes amis quelle aubaine de se retrouver enfin.
J'ai été juste un peu occupée ces derniers temps, comme par exemple acheter une maison, une voiture, être enceinte jusqu'aux dents (toujours en cours), trouver une nouvelle nounou, ramasser 40 tonnes de pommes, bouffer des framboises, acheter une tondeuse, regarder l'herbe pousser sans la tondre enfin des trucs comme ça.

En tout cas j'habite plus à Paris ça c'est sûr.

Quand j'habitais à Paris on avait droit à un spectacle au moins une fois par semaine qu'est ce qu'on se bidonnait holala oui.
Avant j'habitais au dessus du bar l'Alibi. Je ne sais pas pourquoi ce bouiboui a autant de succès (je n'y suis allée qu'une seule fois, on m'a filé une bière tchèque (ILS AVAIENT MÊME PAS DE COCA LIGHT) mais en tout cas ce qui est sûr c'est qu'ils ont pas de toilettes parce que les filles faisaient pipi entre les voitures et si vous me passez l'expression : on voyait tout.

Et aussi souvent on entendait des gens qui s'engueulaient dans la rue alors mon mari-jardinier-plombier il adore ça c'est une vraie commère. Il se met au balcon genre j'ai un volet à rabibocher et il écoute et après il remet la tête à l'intérieur pour me raconter.
Moi ça m'intéresse pas mais lui il est super content.
Un jour y avait un couple qui s'engueulait ils stationnaient en bas de l'immeuble sur le trottoir d'en face et le mec parlait à la fille à 1 cm je vous jure de sa tête en agitant les mains.
Et il hurlait "MAIS PARLE MOI! PAAAARLE! VAS-Y PARLE!" et elle elle restait là à rien dire sans bouger.

TU M'ETONNES.

Qu'est ce que c'est que ce cinglé qui te parle à 1 cm de ta bouche et qui hurle sans arrêt "PARLE PARLE PARLE!".
Il a eu de la chance que j'appelle pas les flics.
Ce genre de zinzin il vaut mieux les laisser faire leur crise et s’époumoner et puis quand ils sont crevés faut pas traîner mademoiselle : on se tire.

Enfin bref mon mari-jardinier-plombier il en pouvait plus c'était son feuilleton de l'année.
J'ai dit : "Chez moi les chats qui gueulent la nuit on leur balance un seau d'eau à la gueule." Et j'ai balancé une carafe d'eau sur le trottoir d'en face.

Du coup le mec il a arrêté de hurler "PARLE PARLE PARLE" d'un coup, la fille s'est remise à marcher (NON NE ME REMERCIE PAS INGRATE), mon mari-jardinier-plombier m'a regardée avec un air très  blessé tu m'as foutu ma soirée en l'air et moi j'ai regardé la fin de ma série.

Du coup quand on est arrivés dans notre maison j'étais quand même bien contente parce que je me suis dit ici il se passera jamais rien on est peinard personne viendra pisser à côté de ma voiture, quand j'ouvre la fenêtre les oiseaux et les abeilles font de la musique (véridique) et les tarés restent à Paris et ne dépassent pas le périph.

Là dessus tenez vous bien ma soeur m'appelle pour me dire qu'en bas de chez elle (le 14 ème ça craint) les flics ont fait une arrestation musclée de voyous dans une camionnette avec les fusils et tout le bordel.
Elle me dit "Bon j'en sais pas plus il faut que j'aille au Franprix pour demander des détails."
Quelle commère celle là alors.
On dirait mon mari.

C'est pas chez moi qu'il se passerait des trucs pareils je me suis dit.
Genre je sors ma poubelle (La marron pour les trucs normaux, la jaune pour le papier et la verte pour le verre) et boum y a des cow boys en camionnette qui se font courser par 15 bagnoles de flics ça va pas ou quoi.

Et ben accroche toi au pinceau à deux pas de chez moi y a un abruti fan d'Hitler (bravo l'image de la commune) qui s'est fait sauter en essayant de désamorcer un obus.
Si c'est vrai c'est même dans le Parisien.

Et ils sont pas avares de détails :
" [...] Au fond de son atelier aménagé dans un petit immeuble de la rue de l’Eglise où il réside (ET MOI AUSSI TIENS DONC), l’homme a été projeté à terre. L’explosion a arraché son bras gauche, sectionné nettement au niveau du coude. Des doigts de la main droite ont été coupés. Le collectionneur a été touché au visage et a reçu des éclats sur tout le corps. Quand les secours arrivent, l’homme a cessé de respirer [..]. 

Y A MÊME UNE PHOTO!!

Ce passionné des armes en général, et de la Seconde Guerre mondiale en particulier, manifestait également un goût certain pour ce qui concerne l’Allemagne hitlérienne. Pour preuve, l’effigie d’Adolf Hitler découverte dans une pièce, des pages de journaux d’époque, des affiches et des drapeaux présentant le visage du Führer, des casques et des dagues d’officiers de la Wehrmacht."

Super.

Je vous raconte pas mon mari comme il était content.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 août 2012

Ma famille s'est agrandie




Youpi!

Comme moi j'ai pas envie d'écrire des trucs je préfère me couper les cuticules des pieds, je vous envoie tous féliciter ma soeur France qui a eu non pas un chien non pas une rape à fromage mais un bébé !

Il a des cheveux en brosse et au début il ouvrait jamais les yeux (comme les bébés taupe) alors j'ai un peu flippé mais finalement il a l'air plutôt normal.
On dirait qu'il est un peu roux aussi.

Bientôt je reviendrai mais j'ai à faire.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 24 avril 2012

Racontez une aventure culinaire

Ma mère qui croit beaucoup en mon talent elle m'a dit prends des cours d'écriture tu verras ça va t'apprendre plein de trucs.
Alors du coup je me suis inscrite à des cours par correspondance et j'ai eu un super cahier de cours polycopiés (comme à la fac).
Le 25 mars j'ai ouvert un mail où le prof (qui s'appelle Xavier donc il doit être jeune et beau et brun avec des yeux verts) il disait : "A la manière de Muriel Barbery dans son livre "Une Gourmandise", racontez vous aussi une aventure culinaire qui vous a permis de vivre une expérience inédite. Le devoir est à rendre pour le 25 mars."
ça m'a un peu ennuyée parce que je suis désolée mais j'avais pas vu ce mail qui soit disant datait du 1er mars ni celui qui datait du mois d'avant nous demandant de lire le bouquin.

En plus j'ai fait plein de restos mais je me souviens pas d'avoir vécu un truc totalement incroyable ou alors j'ai oublié.
Du coup j'ai raconté la fois où j'ai mangé une souris d'agneau.


Vous ne voyez pas le rapport mais c'est très important

 
I- Introduction
Un jour avec ma soeur on a dit on va faire du shopping mais avant on va manger au resto et elle en avait trouvé un soit-disant bien.

On a pris toutes les deux un genre de tagine avec une souris d'agneau et c'était bien bon.

Après on a fait du shopping et le soir j'ai regardé des épisodes de Game of Throne et on s'est couchés (avec mon mari).

II- Histoire
II-1. Chapitre 1 : Le début
A un moment dans la nuit je me réveille et je me dis beuuh j'ai trop mangé j'ai mal au coeur mais j'ai pas envie de me lever je suis trop fatiguée.
Mais ça passait pas.
Alors j'ai attendu que ça passe.
Mais ça passait pas.
Etc.
Du coup je me suis levée et je vais vers les toilettes, judicieusement placées à l'autre bout de l'appartement avec quelques meubles sur le chemin.

Soudain, malgré la nuit, je me rends compte que les murs s'élèvent et se penchent vers moi lentement du coup je me mets en position de défense crapeau pour continuer mon ascension du  couloir qui comme par hassard a une pente genre de 45°.
Je sais pas pourquoi on a pris cet appart je me dis il arrête pas de bouger c'est chiant.

Je finis par attraper la poignée de la porte et je regarde la cuvette des toilettes quand sans prévenir elle se met à me foncer dans la gueule et je me prends un coup de cuvette super violent dans le front.

ça m'a tellement fatiguée que je me suis allongée sur le sol pour me remettre un peu.

Quelques minutes plus tard, je me réveille avec le bras et la jambe complètement congelés et je me dis c'est pas possible je dois pas être dans mon lit.
C'est alors que tout me revient :
- Le couloir en pente,
- les murs qui grandissent,
- la cuvette qui m'attaque
- et pour finir en beauté mon déjeuner (littéralement. Vous comprenez ou je vous fais un dessin ?)

Comme je ne manque pas de reflexe j'arrive à relever la tête pour viser la cuvette, mais le balai brosse vient avec ma tête, parce que FIGUREZ VOUS QUE MES CHEVEUX SE SONT EMMELES DEDANS PENDANT QUE J'ETAIS ASSOMMEE. (J'ai mis des majuscules pour que le prof prenne bien la mesure de l'action dramatique qui s'est jouée à mon insu.)
Vous comprenez mieux maintenant. C'est le moment de faire une pause dans le récit (suspens)

J'étais vraiment très énervée parce qu'au départ je devais pas me laver les cheveux le lendemain.
Du coup le balai à chiotte m'a aidée à maintenir mes cheveux hors de ma figure pendant que je faisais mon affaire, c'était déja ça.
Je me suis mis un sac en plastique sur la tête pour pas tout salir et je suis retournée me coucher (je pouvais pas faire mieux. Genre me laver les cheveux à 2h du matin.)

 
II-2. Chapitre 2 : Le milieu
Voila que je dormais tant bien que mal quand tout à coup mes yeux se sont ouverts et j'ai compris que j'allais y avoir droit une deuxième fois.
Je tâte ma tête pour voir si mon chapeau anti cheveux-eau des toilettes a tenu le coup mais je le sens pas. Mon mari était en train de dormir dessus.
Merde je me dis. Comment enlever le plastique sans le réveiller alors que je suis sur le point de rendre mes tripes ?
QUELLE EST LA PRIORITE ?
La priorité s'est imposée toute seule puisque mon corps a décidé de lui même de se mettre en route vers les toilettes.

Sauf que.
Suspens.


Courage Eve!

Les murs se sont mis à tanguer, ma tête à me lancer (j'avais un gros oeuf de pigeon sur le front) et le sol à se rapprocher à toute vitesse.
D'un seul coup d'un seul, je me retrouve projetée à 4 pattes (en fait l'exorciste c'était juste une intoxication alimentaire), et je m'effondre.
Alerté par le doux bruits de ma chute, The UBK Man arrive vers moi en courant et en agitant les bras : "QU'EST CE QUE JE DOIS FAIRE QU'EST CE QUE JE DOIS FAIRE???" Et en même temps il fonce aux toilettes parce que se faire réveiller par surprise ça lui donne envie de pisser.

J'ai voulu dire "Non mais t'as raison enferme toi dans les toilettes c'est pas comme si j'allais faire un carnage." Mais mon humour sarcastique a été contrecarré par la souris d'agneau qui m'a crié J'ARRIVE du fond de mon estomac.

Comme je suis ingénieur et que du coup je réfléchis très vite et de manière très intelligente, j'ai attrapé le seul récipient que je ne risquais pas de détériorer : LA POUBELLE DE COUCHES DE MA FILLE MAGIQUE.

Là commence le cycle infernal, l'escalier d'Escher, le monde sans fin.
Plus je vomissais dans la poubelle, plus l'odeur de la poubelle et des couches me rendaient malade.
Ah mes amis quel concert!!
Des trompettes, des trombones, des tambours et même un peu de triangle! Une vraie symphonie!


Lolilol!! Quel à propos!

Mon cher mari est resté debout, fasciné par ce spectacle (mais comment le corps humain peut contenir autant de choses ? Qu'est ce qu'elle a bien pu manger pour faire autant de dégat qu'un mentos dans une bouteille de coca ? Pourquoi je me suis marié ? L'oeuf ou la poule?).

A un moment, j'ai fini par m'arrêter, et j'en ai profité pour ramper dans la direction opposée.
Il m'a dit : "Est ce que tu as besoin de quelque chose, Khaleesi sang de mon sang ?" j'ai dit "Un bol pour vomir plus tard."

Il est revenu avec un mug, pensant manifestement qu'avec tout ce que j'avais mis dans la poubelle il risquait plus de m'arriver grand chose.
Ah ah! Quel naïf!

J'ai dit : "Apporte moi le bol à sangria de 5 litres."


II-3. Chapitre 3 : La fin
Du coup avec le bol, les sursauts du Malin ont été plus ou moins contenus puisque j'arrivais facilement à glisser du lit (surtout rester prêt du sol, les murs sont dangereux) et à rejoindre en rampant mon Précieux, mon Bol à sangria.

Le lendemain j'étais encore super malade mais c'était moins spectaculaire.

III-4. Conclusion
Je peux pas trop décrire l'arc en ciel de couleurs qui a accompagné mon aventure parce que j'ai pas allumé la lumière mais je peux dire qu'il y avait du croquant, de l'acidité (beaucoup) et puis des raisins, de la semoule, de l'agneau et de la sauce, mais aussi du yahourt, de la pâte à crèpe et du nutella, du poulet, des poivrons et du kiri.

C'était mon aventure culinaire.


Le lendemain j'étais trop malade! Hihi!



J'ai reçu un mail de Xavier mon prof le 26 mars il avait pas noté mon devoir mais il avait juste écrit :

 "C'était très intéressant."


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 mars 2012

A picture an hour - Working girl

Comme promis vu que ma vie vous passionne (dehors les haters on a pas besoin de vous ici même si vous représentez 80% de mon lectorat) je vais vous emmener avec moi dans une de mes folles journées de travail. J'ai pas pu faire ça avant parce que j'ai été terrassée par la maladie -True Story.
Hi everyone! go with me but not the haters rascals bands, my life is so passionnate and i'm going to bring you with me, isn't it fabulous to be me ? I was not here because i was in New York baby - True Story.

9 AM - Des colombes m'apportent mon petit déjeuner au lit. Je ne veux pas me lever c'est trop dur!
- As says Nicolas Sarkozy, strong France belongs to me because i wake up sooo early.




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 février 2012

Shoes of Prey : Fabrique tes chaussures toi même par des petits chinois

Ah ah cette année démarre en fanfare mes amis.
Je me suis achetée pas une mais DEUX paires de pompes SUR INTERNET mais quelle déglingo.
Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire de mes petites chaussures du bout du monde.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 30 janvier 2012

La chanson des Lol Cats Shoes

La dernière fois je reçois un mail de mon beau-frère le rappeur.

Ouéch gross bien ou bien ?
Ta vu jte mé un lien BOUYAKA BOUYAKA d'une chanson sen déconner ell m'a fé tro goleri.
en plus ta vu comme t aim tro les chaussons tout sa avec les chats et la nature direct jai dit ke jallé te lanvoyait.
Allé sista reste trankil
75017 en FORCE!!
2012 Parc Monceau represente AN AN!
Sinik tou sa!

ça tombe bien j'avais bien envie de goleri.








...


J'ai retourné ça dans ma tête toute la nuit.

Au delà des paroles auxquelles je n'ai rien compris, quel esprit dérangé peut avoir envie de fusionner un chat avec des chaussures moches ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 20 janvier 2012

Collection André-Mercadal : Délire total

Dis donc les minettes, voila que l'extravagant Atelier Mercadal signe une collection pour André.



On dirait que mes pieds ont pris de l'ecsta!! Ils font Wiiiiizouuuu!

Ah n'en jetez plus !


Bientôt en vente dans le rayon confort de toutes vos pharmacies.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 12 janvier 2012

Quand t'as des petits seins mise tout sur l'imprimé. Quand t'en as des gros surtout reste sobre.

Look!
Cette femme a des Louboutins!
C'est donc qu'elle a bon goût.


Normalement en mettant les bras à l'horizontale les seins de Dolly s'alignent.
Normalement.

2012 s'annonce radieuse pour moi, je croyais que Dolly Parton était décédée, mais on me dit que la doyenne des PIP girls continue de tourner des films.
A moins que ce soit une effigie en carton et là je trouve que c'est de la bien belle ouvrage.

Rendez-vous sur Hellocoton !